Le monde englouti

Le monde englouti

Les moissons du ciel30 années d’archéologie aérienne au-dessus du massif armoricain.

Maurice Gautier, Philippe Guigon, Gilles Leroux

Ces mondes engloutis ont fasciné depuis des siècles et nourris les spéculations les plus folles et c’est une bonne chose car nous avons besoin d’imaginaire.

L’aventure à laquelle nous convie les auteurs de cet ouvrage est cette fois bien réelle ce qui ne signifie pas qu’elle est dénuée d’un brin de folie, de spéculations bien sûr ; voire d’imaginaire ! Le monde englouti qu’ils nous invitent à découvrir se trouve sous nos pieds. Il suffit parfois juste d’aller creuser quelques centimètres plus bas. 

Eux, ont choisi de prendre de la hauteur. Ces aventuriers du ciel ont passé des heures aux manettes de leurs engins pour explorer les trésors encore enfouis de nos campagnes. Ces spécialistes de l’archéologie aérienne, souvent bénévoles -parfois novices en archéologie- ont collecté des multitudes de clichés qu’il a fallu recouper avec les sources, le travail en surface, etc.

Il y avait bien de la folie dans cette aventure commencée il y a près de 30 ans car il fallait trouver les moyens d’élaborer puis de confirmer des hypothèses. Il fallait faire face à cet adage qui voulait que le massif armoricain soit impropre à la prospection aérienne. Il fallait vaincre ses propres craintes et ses faiblesses. Il fallait aussi imaginer, rêver pour avoir la force de repartir à la recherche de ces traces millénaires qui avaient blessé le sol de notre pays, gravé sa mémoire par ces lignes pérennes marquant nos campagnes et qui lui rappellent que la vie s’y déploie depuis des siècles.

Ce livre est d’abord une détente. Celle, au fil des pages, de découvrir des sites inconnus ou de retrouver, sous de nouveaux angles, la beauté des lieux connus. C’est une des choses qui fait de cet ouvrage un livre unique dans le monde de l’édition. C’est donc un beau livre comme il est rare dans trouver dans le monde de l’édition de l’archéologie aérienne.

Ce livre est ensuite une collecte de savoirs. Page après page, on découvre les progrès de cette archéologie, ses tâtonnements, ses méthodes et ses conclusions. Au-delà des 400 illustrations sélectionnées et légendées, on trouve des introductions en tête de chaque chapitre qui nous ouvrent la porte des temps mégalithiques, de l’âge du fer…et même du Moyen-âge. Ce qui frappe, entre autres choses, c’est l’impressionnante continuité de l’occupation humaine mais aussi sa capacité à enfouir encore plus loin ses propres traces d’où l’urgence d’un tel travail.

Que les auteurs soient ici remerciés de leur immense patience qui a permis aux Pur cette réalisation qui est plus qu’un livre car tant son contenu, que sa fabrication en font un objet ! Un objet unique !

Laisser un commentaire