Le temps des roses aux PUR

Le temps des roses aux PUR

« Le jour le plus rose » titrait le journal Libération. Avec le recul, nous préférons Le temps des roses aux PUR. En effet, 81 marque l’aboutissement d’une quête pour la gauche et le début d’une expérience de gouvernement qui dura jusqu’en 1995.

Le temps des roses aux PUR : François Mitterrand, la victoire

Le 10 mai 1981, François Mitterrand emporte l’élection présidentielle, avec 51,75% des voix, face à Valéry Giscard d’Estaing. Homme politique de la IVe République, François Mitterrand a su, en effet, imposé son « leadership dans le parti (socialiste) ». Il parvient même à intégrer les théoriciens de la Deuxième Gauche, comme Michel Rocard, tout en ralliant certains déçus du giscardisme.

« Cette victoire », dira t-il, « est d’abord celle des forces de la jeunesse, des forces du travail, des forces de création, des forces du renouveau qui se sont rassemblées dans un grand élan national pour l’emploi, la paix, la liberté, thèmes qui furent ceux de ma campagne présidentielle et qui demeureront ceux de mon septennat. » Ainsi, cette élection soulève un vent d’espoir après plus d’une décennie de gouvernements de droite.

D’ailleurs, lors des cérémonies de l’investiture du 21 mai 1981, la liesse du peuple de gauche mêle Marseillaise et Internationale. De son côté, Pierre Mauroy, nouveau Premier ministre, contente le « peuple de gauche » en s’inscrivant dans une logique économique keynésienne.

Finalement, de la signature officielle du programme commun, le 26 juin 1972, à la victoire du 10 mai 1981, le chemin aura été périlleux mais victorieux. François Mitterrand préside alors une France engagée dans une mutation depuis, au moins, le milieu des années 70.

L’emblème du PS : pourquoi ?

Pourquoi la rose et le poing comme emblème du PS : François Mitterrand dans cette archive nous dévoile son origine. Cliquez ici

Le temps des roses aux PUR : nos livres.

Nous n’avons aucun livre (pas encore du moins) qui étudie précisement cette élection historique. Nous vous invitons donc à une commémoration un peu décalée mais néanmoins passionnante grâce à deux ouvrages ; celui de Judith Bonnin nous propose Mitterrand avant Mitterrand tandis que le second aborde la première cohabitation de la Ve République sous un angle original.

Le PS et le monde (1971-1981)

À partir d’archives et de témoignages inédits, Judith Bonnin dévoile un pan méconnu de l’activité politique de François Mitterrand : ses 88 voyages à l’étranger entre 1971 et 1981. Ces voyages sont des circulations politiques hybrides, à mi-chemin entre le tourisme militant et le déplacement diplomatique. Lire la suite

L’alternance et la première cohabitation

Le temps des roses aux PUR

Les années 1984-1988 sont à tous égards décisives car elles virent François Mitterrand, président socialiste de la Ve République, renoncer à son programme de 1981. L’angle de vue choisi est ici volontairement régional… Lire la suite

Xavier Mauduit dans son émission Le Cours de l’histoire revient sur l’histoire des gauches.

1981, victoire de François Mitterrand à la présidentielle. Par quelle stratégie d’union les gauches françaises parviennent-elles à cette victoire ? Comment le mitterrandisme devient-il le porte-voix et l’espoir de toute une génération de gauche ? D’Épinay à l’Élysée, l’analyse d’une ascension. Pour écouter l’émission cliquez ici

Partager sur tweeter

Catégories :

Laisser un commentaire