Molière à la cour

Molière à la cour : quelques mots de présentation

Molière à la cour : un autre Molière?

Les Amants magnifiques ou Le Divertissement royal ; une œuvre de Molière peu jouée, peu connue pour des raisons idéologiques et techniques. D’abord, parce qu’on y découvre un Molière en phase avec la cour de Louis XIV. Ensuite, parce que ses œuvres exigent des moyens techniques considérables. Or, la récente édition des Œuvres complètes du dramaturge, dirigée par Georges Forestier et Claude Bourqui a montré « tout l’intérêt d’envisager un Molière, en effet solidaire de son temps » nous dit l’auteur. Le travail de Jean Druon a éclairé le goût de Louis XIV pour la danse et la musique. L’ouvrage analyse donc Le divertissement royal, ballet de carnaval, republié sous le titre Les Amants magnifiques. Cette pièce permet à la fois l’approche des pratiques spectaculaires et la compréhension de l’imaginaire noble.

Molière à la cour : un divertissement complet

L’anthropologie évoque la « description dense » pour saisir la globalité d’un objet dans son contexte social. Molière avec son divertissement nous ouvre la voie d’une nouvelle perspective du spectacle au prisme de la cour : véritable lieu de production artistique quand elle est saisie dans cette dimension. Le spectacle associe tous les plaisirs pour le roi et sa cour avec deux petits ballets allégoriques. On découvrira, surtout, l’importance stratégique que revêt le ballet. Les textes qui sont diffusés lui donnent une dimension formidablement publicitaire! Machinerie, scénographie, jeux : l’ensemble du spectacle est mis en place pour laisser s’affronter des représentations idéologiques. Les auteurs nous amènent ensuite à comprendre que le ballet est là pour pacifier la cour. Les représentations du divertissement dépendent alors du conflit entre le roi et Monsieur. Cette célébration de jeux sociaux apaisés est, nous dit-on, toute régalienne!

Molière à la cour

Le divertissement est l’occasion de parler à la cour et de lui prodiguer des bonnes leçons de savoir vivre. Molière est une sorte de passeur qui tente de rendre ses spectacles adaptés autant à la cour qu’au public parisien. En pleine mobilisation de la guerre de Hollande, le personnage héroïque plein de vaillance et de sagesse est le nouveau modèle. Certes, l’amour reste toujours au cœur de l’intrigue de Molière mais l’humour, le rire, la satire sont des points d’ancrages où la cour se retrouve. Chacun rit de l’autre mais chacun lit dans cette liberté que le roi accorde à l’humour un trait propre de sa sagesse. Il stoppe ainsi la haine que pourrait susciter son pouvoir.

Envoi

Un livre polyphonique à découvrir avec beaucoup de plaisir pour ceux qui se passionnent pour la cour de Louis XIV, le spectacle, l’art de la représentation. Mais surtout pour ceux qui veulent découvrir un autre Molière !

Autour de Molière

Quelques éléments biographiques autour de Molière : à lire ici

Pour tout connaître de Molière, voici un site qui lui est dédié : c’est ici

Autres sujets littéraires

Voir le livre :

C’est ici sur notre site

Un commentaire

Laisser un commentaire