Les PUR avec vous cette semaine: Sortie de « Rennes 1720. L’incendie. » Mais aussi littérature autour de Molière, géopolitique et mémoire et le zoom

« À Rennes, rien ne prend, sauf le feu. » En décembre 1720 le centre de Rennes est la proie des flammes sept jours durant. Le feu a englouti 32 rues, 945 bâtiments et il laisse sans toit des milliers de sinistrés. Commence alors un des plus grands chantiers de l’Europe du XVIIIe siècle qui fait passer la cité médiévale à une ville des Lumières emblématique du Grand Siècle. En réunissant historiens et historiens de l’art, ce beau-livre restitue la mémoire d’un des plus fameux brasiers de l’Europe préindustrielle,

http://x351k.mjt.lu/nl2/x351k/02mn.html?

Laisser un commentaire