« Rennes 1720. L’incendie » La presse nous en parle

Article dans « Les Rennais »

Article dans « Ouest France »

« Rennes 1720. L’Incendie. »

« À Rennes, rien ne prend, sauf le feu. » En décembre 1720 le centre de Rennes est la proie des flammes sept jours durant. Le feu a englouti 32 rues, 945 bâtiments et il laisse sans toit des milliers de sinistrés. Commence alors un des plus grands chantiers de l’Europe du XVIIIe siècle qui fait passer la cité médiévale à une ville des Lumières emblématique du Grand Siècle. En réunissant historiens et historiens de l’art, ce beau-livre restitue la mémoire d\\\’un des plus fameux brasiers de l’Europe préindustrielle, véritable mythe refondateur de Rennes.

Quelques mots extrait de l’introduction : Il est des villes qui semblent se résumer à quelques dates, voire à une seule et Rennes semble être une de celle-ci avec 1720 et son incendie. Certes, cette ville de 2000 ans d’âge en a vu d’autres, depuis les sièges médiévaux jusqu’aux bombardements contemporains, depuis ses premières murailles de briques jusqu’à la marée de béton qui a déferlé ces dernières décennies sur ses abords ruraux, sans oublier les nombreuses inondations qui jusqu’à nos jours hantent les habitants des parties les plus basses de la ville. Mais ni l’installation romaine, ni la fin des ambitions de la Bretagne ducale, ni la Ligue, ni la révolte du Papier timbré, ni le début de la Révolution, ni, bien sûr, l’affaire Dreyfus ou la Libération ne lui sont vraiment propres.
Et si Fougères et Saint-Malo ont connu aussi des incendies, celui de Rennes revêt une dimension particulière du fait de son ampleur, qui le place parmi les grands événements de ce type à l’époque préindustrielle, et parce que ses suites marquent une des plus remarquables aventures urbanistiques des Lumières (…)

Retrouvez le livre ici : bit.ly/2LzbsnG

Retrouvez ici d’autres articles : https://pureditions.com/cat/histoire/

Laisser un commentaire